Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

^^ ...inspiring!


« Le bonheur est une petite chose que l’on grignote, assis par terre au soleil. » - Jean Giraudoux

« Voir. Entendre. Aimer . La vie est un cadeau dont je défais les ficelles chaque matin au réveil.» - Ch . Bobin

« Avance sur ta route, car elle n'existe que par ta marche » - Saint-Augustin

« Toute Âme qui s’élève élève le Monde. » - Gandhi

« L'art d'être disciple :  permettez à chaque situation de votre vie de devenir un enseignement. » - Osho

« Mettez du son dans votre vie.
Chantez des chants sacrés de toutes traditions, de toutes cultures.
Chantez votre propre chant, celui de l'âme.
Seul(e)s ou accompagné(e)s, mais chantez.
Accrochez-vous à cette Corde et balancez-vous au rythme sonore de l'Univers » - Mamita



« La notion généralisée de péché forme la base de ce que d’autres cultures, orientales essentiellement, peuvent considérer comme la tragédie occidentale. La tragédie, c’est ce rapport coupable à l’amour physique, cette attitude ingrate pour les dons de la vie et cette relation morbide et tremblante à la mort. La tragédie occidentale, c’est sa vision dépressive du monde. » - F. Gruyer

Lorsque que vous ressentez de la colère, ne la déversez pas sur quelqu'un d'autre. et ne la réprimez pas non plus. C'est un phénomène magnifique qui peut être transformé de manière positive. - Osho

« La question n’est pas «ai-je raison de me sentir mécontent?» mais «comment ai-je envie de me sentir présentement?» Car au bout du compte, c’est toujours nous qui payons le prix lorsque nous opposons une résistance aux événements.
La véritable liberté, ce n’est pas d’avancer à notre rythme. Non, c’est à mon avis d’ajuster notre rythme intérieur en fonction de la réalité (en attendant de pouvoir la changer). C’est accepter d’être là où on est, de plier… C’est tout simplement mettre notre joie de vivre en priorité, avec souplesse et humilité...
» MP Charron

 
« Ne vous demandez pas de quoi le monde a besoin. Cherchez ce qui vous fait vibrer.
    Parce que ce dont le monde a besoin, c'est de personnes qui vibrent avec la vie
. » - Harold T. Whitman, Philosopher


« J'ai beaucoup mieux à faire que de m'inquiéter de mon avenir. J'ai à le préparer. »

« Imaginez que vous êtes un nouveau designer qui débarque dans votre vie, qui perçoit votre essence et qui a une vision claire ce que vous pouvez devenir. Permettez-vous de vous voir comme vous ne vous êtes encore jamais vu, offrez-vous un grand canevas blanc sur lequel vous pouvez vous explorer et vous créer. Il ne s’agit pas de renier ce que vous avez été, mais de laisser fleurir ce qui cherche à bourgeonner. Il s’agit d’apprivoiser les parties de vous qui sont prêtes à s’exprimer… et à briller. » - MP Charron

« Autrefois, lorsque les conditions de vie devenaient trop pénibles, les gens se révoltaient et les autorités devaient revenir à des exigences plus « humaines ». Mais maintenant que des drogues – notamment les antidépresseurs – existent, les gens sont capables de supporter ce qui serait autrement insupportable. » - Ted Kaczynski

« J'ai la patate à faire peur à la pile alcaline! » - Zebda

« Ton âme se jette à l'eau dans mon corps-océan » - Najoua Belyzel

« Je ferais reculer le soleil pour savourer le sommeil » - Dobacaracol


« Ne doutez jamais qu’un petit groupe d’individus puisse changer le monde. En fait, c’est toujours ainsi que le monde a changé. » - M. Mead

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent agir et qui refusent d'intervenir. » - A. Einstein

« Si nous ne nous occupons pas tous ensemble de l'environnement, l'environnement va s'occuper de nous. » - H. Reeves


« Aucune activité humaine, même pas la médecine, n'a autant d'importance pour la santé de l'Homme que l'agriculture » - Dr. Delbet, 1934

« Pour que les arbres et les plantes s’épanouissent, pour que les animaux qui s’en nourrissent prospèrent, pour que les hommes vivent, il faut que la terre soit honorée. » - P. Rabhi

« Universe begins with "U", "N", "I"... You and I » - Noa

« Je creuserai de nouveaux sillons, mélodie de l'Univers » - Dobacaracol

« On ne vient pas au monde pour être malade, souffrir, puis mourir. Nous venons au monde pour vivre une vie intense et bien remplie." & "La santé ce n'est pas combattre ou guérir la maladie. La santé c'est vivre intensément sans s'imposer de buts vains. » - I. Kuniaki


« L'on ne peut guérir la partie sans soigner le tout. L'on ne doit pas soigner le corps séparé de l'âme, et pour que l'esprit et le corps retrouvent la Santé, il faut commencer par soigner l'âme. Car c'est une erreur fondamentale des médecins actuels de, dès l'abord, séparer l'âme et le corps. » Platon - 427-347 av. J.-C. - "Les Charmides" Les "temps" n'ont donc guère changé !

« Si tu ne sais pas où tu vas, tu arriveras ailleurs » Proverbe Chinois : L’échec ne peut être productif que si nous ne nous concentrons pas sur son résultat improductif.

« Quand on choisi avec son coeur, il n'y a plus aucune place pour la peur... » - Asa Liha

Souvenez vous de ne pas retenir votre amour, ni de calculer. ne soyez pas avares, vous rateriez tout. laissez plutôt votre amour s'épanouir et partagez le, donnez le, laissez le croître. - Osho

« La santé c’est être capable de tomber malade et de s’en relever. » - G Canguilhem

« La santé, ce n'est pas la non-maladie... C'est le pétillement des organes!! » - Taty Lauwers

« La souffrance c'est temporaire, mais l'abandon, c'est permanent » - Matthew Kelly

« Et vint le jour où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore. » Anaïs NIN

«  L'homme est pareil à un poisson rouge qui viderait lui-même l'eau de son bocal, simplement pour se prouver qu'il peut le faire, sans se rendre compte que le résultat de son orgueilleuse prouesse va le faire crever. » - Marie des Bois

Souvenez vous que quoi que vous fassiez c'est un jeu. Jouez votre rôle. Si c'est un combat, combattez,. restez centrés. Ce n'est pas la peine d'être sérieux. Jouez tout simplement. - Osho

« Une femme est évidemment plus rentable lorsqu'elle est complexée et achète des tas de produits pour ressembler à un idéal de beauté inaccessible (la femme lisse, fine, bronzée, épilée) que lorsqu'elle accepte son corps et se sent bien dans sa peau. » - Lise Jouis (Le blog de La Liseleï)

« Where attention goes, ernegy flows, life grows... » - B. Bacon

« Je profite maintenant de toutes les opportunités. Lorsque je serai vieille et toute ridée, (...), il me restera ainsi des tonnes de souvenirs » - J. LR

 « Range le livre, la description, la tradition, l'autorité, et prend la route pour te découvrir toi-même. » - J. Krishnamurti

« Nous avons tous les pieds dans la boue , mais certains regardent les étoiles » (O. Wilde)

« Ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle un papillon! » - Richard Bach

« J'ai été invitée à la fête de la vie et j'ai joué tant que j'ai pu. »  - Lu sur une jolie carte postale


Vous êtes en grand danger ! A tout instant que vous aimiez, que vous riiez, , que vous soyiez vivants, vous pourriez rencontrer Dieu, par hasard. - Osho



 

 

Certaines photos présentes sur ce blog ont été glanées sur Google image. Demander les autorisations d'utilisation me semble lourd, compliqué, lent et quasi impossible. Les propriétaires de ces photos peuvent me demander leur retrait par mail ou l'ajout de la source vie un mail à : gayanee_0902@hotmail.com - Merci de votre compréhension.

Recherche

Conseil beauté

Eat More Fruits :
 
Rêve de Femmes

Mes Gourmandises

Votre souris a du pouvoir :

Découvrez le Mouvement LST (Luttes Solidarités Travail) -  mouvement de rassemblement des plus pauvres pour lutter, avec d'autres, contre la misère et ce qui la produit
______________________
Pétition européenne pour un revenu minimum de base universel
______________________
* Pétition pour allonger le congé de maternité en Europe.
______________________
* Pétition pour protéger les abeilles des pesticides dangereux pour elles.
______________________
* Pétition en ligne pour contribuer à préserver une nourriture pour nourrissons et enfants en bas âge de qualité biologique ET biodynamique ET non vitaminée artificiellement, la liberté de choisir en matière d’éducation et une accessibilité complète aux remèdes naturels, homéopathique et anthroposophiques ainsi qu’à maintenir en Europe une base juridique essentielle pour eux, pour nous, pour vous!
______________________
* The Big Ask! Sans une réduction annuelle conséquente des émissions de gaz à effet de serre, le climat sur notre planète deviendra de plus en plus chaotique... :
______________________
* Levez la main contre la fessée! :
______________________
* Pour que les bouteilles plastiques et les canettes métalliques soient consignées (comme au Québec!) :
______________________
*Pour avoir le choix de vacciner son enfant ou pas, même s'il va à la crèche : Pétition belge
______________________

Envie d'apprendre à masser votre bébé?

Merci!

... à La Licorne! Car le 30 mars 2011, tu as laissé le 1.100è comm' sur mon blog!!! ;-)

... à Bûchette! Car le 29 novembre 2009, tu as laissé le 1.000è comm'!!
... à LaRêveuse! Car le 4 mars 2009, tu as laissé le 900è comm'!!
... à Eo! Car le 27 novembre, tu as laissé le 800è
comm'!!
... à Guillaume! Car le 13 juillet, tu as laissé le 700è comm'!!
... à Vrininie! Car le 2 avril, tu as laissé le 600è comm'!!
... à SuperMama! Car le 21 janvier 2008, tu as laissé le 500è comm'!!
... à Cecilia! Car le 15 novembre, tu as laissé le 400è comm'!!
... à Arc-en-Ciel! Car le 14 septembre, tu as laissé le 300è comm'!!
... à Zara! Car le 5 août, tu as laissé le 200è comm'!!
... à Hapy! Car le 25 mai, tu as laissé le 100è comm'!!
... à Mibeolem! Car le 4 février 2007, tu as laissé le 1er comm'!! 

Mon idée de livre

J'i tout expliqué ici.

***

Comment je vois les choses au-travers de mon prisme...
Petit blog pour partager, avec ceux qui y tomberont, des infos à propos de sujets qui me passionnent : la protection de l'environnement, la nature, les énergies renouvelables, la découverte de soi, la réalisation de produits "maison" : cuisine, beauté, herboristerie et, bien sûr, les fraises des bois!!
Retrouvez la page Faceb**k : Le plaisir des petites choses
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 06:00
Article lu ici.

« Mieux vaut comprendre peu que comprendre mal. » - Anatole France
Belle entrée en matière ! Voilà une citation pleine de sens !

Vous est-il déjà arrivé de rentrer dans un restaurant, vous asseoir, passer votre commande et constater que le couple qui est entré bien après vous… est servi avant vous ! Vous n’avez de cesse de vous demander ce qu’ils peuvent bien faire « ces incapables » !
D’où leur vient cette maladresse et l’inorganisation de vous oublier !
Vous les observez manger, et vous attendez, attendez…
Vous sentez que votre patience est mise à rude épreuve. Un sentiment d’injustice commence à vous ronger…
A chaque fois que vous voyez le garçon, vous l’interpellez pour attirer l’attention sur l’endroit vide en face de vous et il vous répond en courant : « ça vient monsieur, ça vient »… Vous vous impatientez de plus en plus, vous avez interpellé le serveur à chacun de ses passages où il vous a répondu à chaque fois : « votre plat arrive, monsieur ».
Vous montez en pression…
Jusqu’à ce que vous constatiez que le temps a continué sa course, et que ce couple vient de finir de manger ! Quel culot ! Vous envisagez de faire appel au patron, vous voulez exprimer votre frustration, votre colère, vous en oubliez que vous avez faim… Vous ne le tolérerez pas plus longtemps ! Le serveur file devant vous comme une flèche sans vous porter regard, vous montez le ton (parce que vous ne vous fâchez jamais bien sûr) :
« et ma commande ! ».
« Elle arrive, monsieur » rétorque-t-il tout paniqué.

C’est alors que vous vient l’idée de génie de lui poser une autre question :
« Mais pourquoi est-ce si long ? ».
Le serveur marque un temps d’arrêt et vous explique :
« ces personnes ont commandé le menu rapide. Le vôtre dépend du chef et il est débordé en ce moment parce que nous avons aussi une réception dans la salle d’à côté. Je suis désolé de vous avoir fait patienter si longtemps. »
Subitement, votre colère fait place à la compréhension. Cette réponse donne une toute autre dimension à ce que vous avez ressenti. Vous avez peut-être même un peu honte d’avoir jugé hâtivement tout le personnel de l’établissement. Vous vous rendez compte que vous êtes monté en pression tout seul, parce que vous vous êtes fait votre « film » de la situation sans connaître les réelles raisons de ce retard, sans vous en informer.

Dans cette histoire, la tentative de communiquer s’est soldée par un échec parce qu’il n’y avait pas de place pour la compréhension de la situation. Vous vous êtes limité à observer de votre table une situation dont vous ne connaissiez pas tous les tenants et aboutissants. En plus, c’est vous qui aviez commandé un menu plus élaboré… Vous avez porté divers jugements en fonction de votre vision sans prendre la peine de chercher à comprendre la raison de ce retard. Vous n’aviez que votre point de vue comme repère ou référence…

Dans des moments de conflits, la communication devient un réel défi surtout si l’on essaye exclusivement de se faire comprendre sans prendre la peine d’écouter l’autre. Nous cherchons souvent avant tout à nous faire comprendre, quitte à culpabiliser l’autre ou à l’intimider. Le conflit ne peut alors que s’amplifier jusqu’à atteindre un niveau inégalé la fois précédente… L’escalade est alors inévitable. De surcroît, vous êtes convaincu savoir ce que l’autre pense ou quelles ont été ses motivations… sans lui avoir laissé la parole librement.

La force de la communication puise son dynamisme dans le partage et le désir de comprendre. C’est un dialogue, c’est interactif.

En soit, la communication ne résout rien, elle n’est pas une solution en soi. Mais la solution se trouve déjà dans l’écoute et le désir de comprendre l’autre. Cela enrichit les relations alors qu’à l’inverse, l’incompréhension est la « gangrène » de la relation : cela fini souvent par une rupture…
Entretenir une communication bilatérale demande beaucoup d’énergie.
Ce qui nourrit la communication, c’est le désir sincère de d’abord vouloir comprendre l’autre avant de se mettre sur la « défensive » ou chercher à imposer son opinion.

Il m’est arrivé de rencontrer des couples qui ne savaient communiquer qu’en criant ou en s’insultant, en culpabilisant l’autre et surtout en lui disant « il (elle) ne m’écoute jamais ! » ou « de toute façon, je sais ce qu’il (elle) pense ! ». Les conjoins vivent leurs émotions de façon très différentes dans leurs perceptions et sensibilités. L’homme et la femme ont alors besoin d’un décodeur pour se comprendre. Ce « décodeur » est pourtant bien simple : c’est l’écoute pour comprendre avant de forcer « l’autre à me comprendre ».

Aussi, il arrive qu’on confonde comprendre avec « être d’accord ».
On peut comprendre quelqu’un sans pour autant être d’accord avec ce qu’il exprime. Pour ce dernier, le comprendre est synonyme de consentement.
Comprendre ne veut pas dire « accepter ». En revanche « respecter » est de rigueur. Le respect du ressenti de l’autre est un élément majeur dans la compréhension. C’est faire preuve de tolérance, d’empathie, de respect, d’amour. Au fond, il existe plusieurs perceptions des choses, la vôtre n’est pas la seule. Parti de cet état de fait, cela motive la compréhension.

D’autres fois des couples sont convaincus de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour « sauver » leur relation. Et chacun de son côté est convaincu de faire sa part. Et c’est justement là où le bas blesse… le couple travaille chacun « de son côté » sans avoir pris le temps d’aligner leur vision sur le problème et la résolution. Chacun, individuellement, travaille à « sa » solution que l’autre… ne comprend pas. Une spirale infernale s’amplifie, accompagnée de frustrations, d’incompréhension, de rejet, d’isolement émotionnel, de solitude dans le couple. Rien de pire que de se sentir seul(e) dans un couple ! Et vous savez quoi ? Le pire, c’est qu’ils ont souvent tous les deux raison ! Personne ne doute qu’ils mettent toute leur énergie à sauver leur couple, tous deux parlent peut-être de la même chose sans s’en rendre compte. Je compare cela souvent à une voiture en panne. On la pousse pour la faire redémarrer, seulement voilà, l’un pousse derrière alors que l’autre pousse devant. La voiture reste immobile, les efforts sont là, tous deux sont épuisés et se reprochent de ne rien faire alors qu’à leurs yeux… ils font quelque chose ! Et c’est vrai dans les deux cas !
C’est alors qu’il est important de « synchroniser » le couple de « recentrer » leurs visions, leurs perceptions avec respect et volonté sincère de d’abord comprendre le conjoint.
Il faut prendre le temps de réaliser qu’il faut pousser la voiture en panne tous les deux dans la même direction. Même si c’est à l’envers, eh bien tant pis, poussez-la à l’envers ! Vous remarquerez bien tôt ou tard qu’il faut, ensemble, changer de position. Vous risquez même d’en rire ! L’énergie utilisée sera la même, mais vous l’aurez dépensée ensemble, dans la même direction, parce que vous avez pris le temps de vous comprendre mutuellement. Vous n’avez pas gaspillé l’énergie à vous disputer, à vous faire des reproches. La plupart des tensions, dans un couple ou dans une autre relation même commerciale ou professionnelle, proviennent des malentendus. Il y a cette fâcheuse tendance de vouloir toujours se défendre par peur de se faire agresser alors qu’il n’en est rien. La société a démocratisé la susceptibilité en entretenant des sentiments constants d’obligation de performance et de comparaisons. Nous en reparlerons une autre fois.

Que pouvons-nous faire alors pour améliorer la compréhension ?

► Pour mieux comprendre les autres, il est indispensable de se comprendre mieux soi-même.

► Souvenons-nous et acceptons que l’homme et la femme perçoivent les choses différemment.

► Réalisez que votre « sagesse » peut vous faire défaut et que les apparences peuvent être trompeuses. Ce que vous interprétez peut signifier autre chose chez l’autre ! Ne projetez pas vos propres (ré)actions ou références sur les autres ! Un plissement des lèvres de quelqu’un peut signifier autre chose que si vous l’aviez fait vous-même. Si pour vous il s’agit de l’expression d’un doute, il peut, chez l’autre, signifier un malaise. C’est l’expression de son émotion et non le reflet de la vôtre. Acceptez cela, cela vous simplifiera la vie !

►Ayez conscience que ce qui peut vous paraître simple ne l’est pas systématiquement pour les autres. Soyez patient.

►Faites attention aux mots. Leur puissance diffère chez chaque individu. Ce qui peut vous paraître anodin peut blesser quelqu’un d’autre qui ressentira ce mot différemment que vous.

►Admettez que ce qui est bon pour vous ou une bonne idée pour vous ne l’es pas obligatoirement pour un(e) autre.

►Tenez compte que nous parlons tous différemment. Même si la langue est la même, les mots sont perçus de façon unique. Le mot « chien » n’aboie pas (à méditer).

► Apprenez aussi à écouter de façon active, c’est-à-dire d’essayer de comprendre le point de vue de l’autre en vous oubliant un peu. Vous entendrez alors des postes qui vous indiqueront quoi dire ou justement… ne plus rien dire…

Pour conclure, le respect (dans une relation professionnelle) ou l’amour ne peut s’alimenter que par le partage et de le désir de comprendre l’autre comme nous aimerions être compris, dans tous les sens du mot.

La communication devient alors une découverte !

Coachement vôtre,

Michel Poulaert.

Ses liens :
http://www.idealcoaching.f r/un_coach__pour_quoi_fair e___015.htm

http://michelpoulaert.conv ersationpapillon.com/

Partager cet article

Repost 0

commentaires